Ode

La ville, ma ville, chaque ville dans laquelle je m'arrête, de Lisbonne à Vladivostok, de la Norvège à la Palestine, j'ai envie de l'habiter, à l'européenne : un café ou analogue où il me semble pouvoir échanger quelques gestes, quelques paroles ou même des silences de connivence. L'espace public européen, politico-socio-économico-laïc où le Bien est sous-entendu, celui du bien vivre ensemble en faisant le bien de mille manières différentes !